Author: 
Thomas Debouverie

Qu'est-ce qu'un assistant numérique ?

Ce sont les interfaces avec nos appareils informatiques visant à reproduire une interaction la plus naturelle possible, comme si on conversait avec une vraie personne. Les plus répandus sont:

  • Siri, disponible sur tous les appareils Apple: iPhone, iPad, mais également Apple Watch, ordinateurs macOS ou Apple TV
  • L'assistant Google, disponible principalement sur leur nouveau produit "Google Home"
  • L'assistant Amazon, disponible uniquement en anglais via leur produit "Amazon Echo"

Ces interfaces sont supportés par une intelligence artificielle permettant d'interpréter de façon précise le langage naturel. Aujourd'hui, elles permettent de façon assez fiable de démarrer une conversation téléphonique, dicter un SMS, programmer un rappel, etc.

Les limites des interfaces manuelles

Bien sûr, tout ce qu'on peut faire avec ces assistants peut également être fait manuellement. Que vous soyez habitué au duo clavier/souris ou aux écrans tactiles, toutes ces tâches sont accessibles.

Une différence fondamentale est liée à l'utilisation du langage naturel. Une interface classique vous demandera un minimum de concentration pour arriver à vos fins. La commande vocale permet d'interagir de façon naturelle, sans avoir besoin d'une réflexion préalable, peu importe que vous soyez en train de conduire, de cuisiner ou de faire du sport.

La conversation présente également un obstacle bien moins difficile pour les personnes peu à l'aise avec les outils informatiques.

Le potentiel

Aujourd'hui, les possibilités sont limitées. La technologie est toute neuve, mais les recherches dans le domaine de l'intelligence artificielle progressent rapidement.

Il est très périlleux de tenter de faire des prédictions. Mais que ce soit dans 5, 10 ou 15 ans, ces assistants devraient atteindre une maturité et une facilité d'accès bien plus larges. Peut-être sera-t-il possible alors d'accéder à l'entièreté de nos outils informatiques quotidiens via de simples conversations. C'est en tous cas le but affiché par les différents acteurs de ce marché.

La vallée de l'étrange

Un des obstacles principal à l'utilisation est le phénomène appelé "vallée de l'étrange" (traduit du terme anglais "uncanny valley"). Plus un robot, qu'il soit physique ou vocal uniquement, se rapproche de l'être humain, plus ces différences deviennent dérangeantes. C'est ce phénomène qui rend la vue d'un robot humanoïde presque parfait si perturbante.

Les assistants numériques actuels ne font pas encore illusion. On atteint très vite leurs limites, et leur voix ne donnent pas encore une réelle impression de naturel.
Néanmoins, plus ces assistants progresseront, plus on pourra avoir la sensation de converser avec une véritable personne. A partir de ce moment, tout défaut nous rappelant que ce n'est pas vraiment le cas risque de fortement desservir l'expérience.

C'est un défi majeur dans la course à la perfection. L'équipe qui parviendra à se démarquer sur ce point pourrait prendre une avance considérable.

L'ère des assistants numériques

Les années 2007 - 2016 ont été surnommées "L'ère du Smartphone". Démarrée en trombe avec la sortie de l'iPhone, cette ère a vu naître un produit de niche, qui s'est rapidement transformé en outil incontournable de la vie quotidienne.

Le smartphone est maintenant un marché stable, à la croissance très faible. Quel sera alors la révolution informatique suivante ?

Les assistants numériques et l’intelligence artificielle au sens large sont maintenant considérés comme la prochaine étape.
Apple, Google, Amazon et d’autres acteurs sur ce marché y travaillent en tous cas d’arrache-pied. On peut donc s’attendre à une progression rapide et passionnante de ces produits.

 

Newsletter